ficeler

ficeler [ fis(ə)le ] v. tr. <conjug. : 4>
• 1694; de ficelle
1Attacher, lier avec de la ficelle. Ficeler un paquet, une liasse. Ficeler un rôti, une volaille. brider.
2(1837) Fam. et rare Habiller. ficelé (2o).

ficeler verbe transitif Lier, attacher quelque chose avec de la ficelle : Ficeler un poulet pour le faire cuire. Ligoter quelqu'un, le serrer dans des liens : Ils l'ont ficelé des pieds à la tête. Familier. Habiller, arranger quelqu'un avec mauvais goût ou de façon ridicule : Elle a bizarrement ficelé sa fille ! Familier. Monter une histoire, un scénario avec un souci particulier du détail, de l'enchaînement. ● ficeler (difficultés) verbe transitif Conjugaison Attention à l'alternance -ll-/-l- : il ficelle, nous ficelons ; il ficelait ; il ficela ; il ficellera.

ficeler
v. tr. Lier avec de la ficelle. Ficeler un paquet.

⇒FICELER, verbe trans.
A.— Attacher, lier avec de la ficelle.
1. [Le compl. d'obj. désigne une chose] Le mari dénouait laborieusement les cordes dont il avait ficelé la petite malle (ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 198).
2. [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Ligoter :
1. Lorsqu'on frappa à la porte, du poing, ils dirent d'entrer, ce qui se fit sans aucune peine, et quatre hommes armés les emportèrent après les avoir ficelés, plus inertes que des paquets de linge.
JOUVE, Scène capit., 1935, p. 154.
B.— Au fig.
1. Pop. Retenir (quelque part) :
2. Françoise... me demanda tout à coup si je me « sentais indisposé ». Je lui dis que non; et elle : « Et puis vous me ficelez là à causer avec vous... Il faut que je descende. »
PROUST, Sodome, 1922, p. 777.
2. Vêtir
a) Vx. Vêtir de façon élégante. J'ai dit que l'infante était très jolie. Lorsqu'elle sera ficelée par Palmyre, je crois qu'elle fera des passions (MÉRIMÉE, Lettres Ctesse de Montijo, t. 1, 1870, p. 186).
Emploi pronom. réfl. Elle [Josépha] alla se regarder dans sa psyché. Ficelons-nous! se dit-elle. Il faut que le Vice soit sous les armes devant la Vertu! (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 340).
b) Mod. Vêtir de façon plus ou moins ridicule. Mon Dieu! qui vous a ficelé de la sorte? (...) Un bain, d'abord. Puis nous vous achèterons un costume décent (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 210).
Emploi pronom. réfl. — Tiens! la grosse vache est levée! criait la belle Normande. Elle se ficelle comme ses saucissons, cette femme-là (...) elle porte encore sa robe de popeline! (ZOLA, Paris, t. 1, 1898, p. 215).
3. [En parlant de la composition d'une œuvre littér.] Arranger, bâtir suivant les recettes et les procédés de la composition :
3. ... il [Clemenceau] se donnait comme récompense un morceau de Balzac ou une scène de Shakespeare, regardant comme c'était fait, comment, selon l'expression de Goncourt, « c'était ficelé »...
L. DAUDET, Clemenceau, 1942, p. 122.
Prononc. et Orth. :[fisle], (il) ficelle []. Ds Ac. 1694-1932. Les éd. de 1694 et 1718 écrivent ficeller ([]). Conjug. Devant syll. muette change [] du rad. en []. Comparez la forme conjuguée ficelle en harmonie avec le subst., une ficelle mais non avec ficèlement. Étymol. et Hist. 1694 « lier avec de la ficelle » (Ac.); 1837 « habiller » (Le Voc. de Vidocq ds SAIN. Sources arg. t. 2, p. 131). Dér. de ficelle; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 74. Bbg. SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 127.

ficeler [fisle] v. tr. [CONJUG. appeler.]
ÉTYM. 1694, Académie; de ficelle.
1 Attacher, lier avec de la ficelle. || Ficeler un paquet, un carton, une liasse (→ Cacheter, cit. 2). || Ficeler quelque chose serré. || Ficeler un objet pour le transporter en le soulevant. Brider (une pierre). || Ficeler un rôti, une volaille. Brider.Techn. || Ficeler les bouchons de champagne. Ficeleur.Ficeler un prisonnier à un poteau.Au p. p. Plais. || Ficelé comme un saucisson. || Ficelé comme une andouille.
0.1 L'oncle Gradelle était si content de cette belle fille, qu'il disait parfois à Quenu, en ficelant ses saucissons :
— Si je n'avais pas soixante ans passés, ma parole d'honneur, je ferais la bêtise de l'épouser (…)
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 74.
1 Sous le bras, elle tenait son parapluie gonflé d'eau, et un paquet ficelé dans un journal. De l'autre main, elle relevait sa jupe, et ses cottes de futaine noire (…)
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », VI.
2 (1837; au p. p., 1830, in D. D. L.). Fig. et fam. (employé surtout aux temps composés et au passif). Habiller. || Qui vous a ficelé ainsi ? || Être bien ficelé.REM. De nos jours, ne s'emploie plus que dans des contextes péj., surtout au p. p. || Personne mal ficelée. Fagoté; (fam.) arranger.
2 (…) les dames chez lesquelles il m'envoie quelquefois allongent de fameux pourboires, et sont joliment ficelées.
Balzac, le Père Goriot, Pl., t. II, p. 878.
3 (…) les deux artistes procédaient à une toilette en règle. Le jeune peintre et Mistigris furent en effet si rebattus des louanges de la belle madame Moreau par le jardinier, à qui ils demandèrent des renseignements, qu'ils sentirent l'un et l'autre la nécessité de « se ficeler » (en terme d'atelier), et ils se mirent dans leur tenue superlative pour se présenter (…)
Balzac, Un début dans la vie, Pl., t. I, p. 679.
4 Et ils sont mal ficelés. L'un perd sa cravate, l'autre sa molletière.
Drieu La Rochelle, la Comédie de Charleroi, p. 205.
3 Fig. Arranger, bâtir (un travail intellectuel, littéraire…).Au p. p. || Un travail bien ficelé, bien fait.
——————
ficelé, ée p. p. adj.
Voir à l'article, ci-dessus.
CONTR. et COMP. Déficeler.
DÉR. Ficelage, ficeleur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ficeler — (fi se lé. L l se double quand la syllabe qui suit est muette : je ficelle, je ficellerai) v. a. 1°   Attacher, lier fortement avec de la ficelle. 2°   Fig. et populairement. Se ficeler, v. réfl. S habiller, se parer. Il est deux heures à se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FICELER — v. a. ( Je ficelle. Je ficelais. J ai ficelé. Je ficellerai. Ficelant. ) Lier avec de la ficelle. Cela n a pas été ficelé assez fort, assez serré. Il faut bien ficeler ce paquet. FICELÉ, ÉE. participe, Paquet ficelé. Carotte de tabac bien ficelée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FICELER — v. tr. Lier avec de la ficelle. Cela n’a pas été ficelé assez fort, assez serré. Paquet ficelé. Le participe passé FICELÉ, ÉE, s’emploie comme adjectif et signifie figurément et familièrement Qui est mal habillé. Comme te voilà ficelé! Il est mal …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ficeler — vt. , FISsèLÂ (Albanais | Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ficelage — [ fis(ə)laʒ ] n. m. • 1765; de ficeler ♦ Action de ficeler (1o); son résultat. ● ficelage nom masculin Action de ficeler ; son résultat : Un ficelage bien fait. ficelage n. m. Action de ficeler; son résultat. ⇒FICELAGE, subst. masc. A. Action de… …   Encyclopédie Universelle

  • déficeler — [ defis(ə)le ] v. tr. <conjug. : 4> • 1705 ; de dé et ficeler ♦ Enlever la ou les ficelles qui attachent, entourent (un objet). Déficeler un paquet. ⇒ déballer, défaire. ⊗ CONTR. Ficeler. ● déficeler verbe transitif Enlever la ficelle qui… …   Encyclopédie Universelle

  • saucissonner — [ sosisɔne ] v. <conjug. : 1> • 1886 « manger du saucisson »; de saucisson 1 ♦ V. intr. Fam. Manger, sans couverts ou sans table mise, un repas froid. Saucissonner sur l herbe : pique niquer. Les voyageurs se mirent à saucissonner dans le… …   Encyclopédie Universelle

  • Capsule de champagne — et bouchon Laurent Perrier cuvée Grand Siècle. Une capsule de champagne, également appelée plaque de muselet, est la rondelle métallique qui se trouve au sommet d une bouteille de champagne. Sa fonction est de reprendre l effort de maintien du… …   Wikipédia en Français

  • brider — [ bride ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; de bride 1 ♦ Mettre la bride à (un cheval). 2 ♦ (av. 1630) Techn. Serrer avec une bride. Brider deux tuyaux. Brider une pierre, l élinguer. Mar. Ligaturer (plusieurs cordages) au moyen d un petit… …   Encyclopédie Universelle

  • lier — [ lje ] v. tr. <conjug. : 7> • leier, loierXe; lat. ligare I ♦ Mettre ensemble. 1 ♦ Entourer, serrer avec un lien (plusieurs choses ou les parties d une même chose pour qu elles tiennent ensemble). ⇒ attacher. Lier de la paille en bottes (⇒ …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.